avec: Marika Green (Else), Félix Marten (Oscar), Jacques Brunet (Carl Andersen), André Gille (Michonnet), Janine Crispin (Mme Michonnet), Gérard Zimmermann (Tonio), Jenny Astruc (Suzon), Jean Franval (l’aubergiste), Bernard Charlan (commissaire local),

Le roman d’où est tiré l’épisode est le premier Maigret qui ait été adapté pour le cinéma: c’est Jean Renoir qui en assura la réalisation en 1932, avec son frère Pierre Renoir dans le rôle-titre. C’est un roman fort tentant pour une adaptation cinématographique, car il contient nombre d’ingrédients alléchants: une énigme policière bien ficelée, des personnages hauts en couleurs, et un décor particulier, celui de ces trois maisons isolées dans un carrefour.

On notera, dans l’épisode, la prestation de quelques seconds rôles: celui de André Gille dans le rôle de Michonnet, et celui de Félix Marten dans celui d’Oscar, deux personnages pittoresques qui sont un cadeau pour ceux qui les interprètent: à preuve, la version, tout aussi réussie, qui en est donnée dans l’épisode correspondant de la série avec Bruno Crémer.

A noter aussi, l’excellente utilisation, dans cet épisode-ci, des lumières et du noir-blanc, contraste entre la nuit et le jour, trouées des phares de voiture dans cette « nuit du carrefour », ou encore les nuances de gris de la chambre d’Elsa.