avec: Michel Blanc (Belloir), Jenny Arasse (Eva Belloir), Patrick Bouchitey (Jeunet), Jean-Claude Dauphin (Lapointe), Manuel Gélin (Klein), Xavier Gélin (Van Damme), Eliane Borras (inspecteur Boutang), Christophe Bourseiller (Mortier), Michèle Jacquetty (domestique Belloir), Patrice Melennec (Boullu), Jacques Gignoud (Lombard)

L’action du film est située à Lille, Dunkerque et Reims, ce qui fait que le commissaire voyage beaucoup, comme dans le roman d’ailleurs, où Simenon promène son personnage en Allemagne (Brême) et en Belgique (Liège), ainsi qu’à Reims.

Cet épisode n’est peut-être pas le plus réussi, mais, à la décharge du réalisateur, on dira qu’il n’est pas facile de rendre à l’adaptation l’atmosphère noire et tragique évoquée par le destin de ces jeunes exaltés, dont deux meurent victimes de leurs illusions, et les autres cherchent à oublier leurs erreurs de jeunesse dans une vie bourgeoise…